Au Coeur Ancestral

Pour partager mon savoir afin d’échanger, de partager et de débattre avec vous.
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Paranormal 14 - La bête du Gévaudan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 199
Date d'inscription : 02/09/2016
Age : 52
Localisation : Belgique

MessageSujet: Paranormal 14 - La bête du Gévaudan   Jeu 26 Oct - 14:30


Chers lecteurs, chères lectrices ;
Bonjour et merci de votre fidélité que vous me témoigner.
Aujourd’hui, je vais vous parlez du paranormal.
Le thème que j’ai choisi c’est la première partie sur la bête du Gévaudan.
Voici une histoire qui est mondialement connu, que ce soit par des rumeurs, par des documentaires, par des livres ou tout simplement par la réalisation de certains films, la fabuleuse histoire d’attaque sur les humains par la bête du Gévaudan.
En effet, cette créature est à l’origine d’une série d’attaque ayant causé la mort à plus d’une centaine de personnes qui sont principalement des femmes et des enfants au 17éme siècle.
Alors voyons ensemble cette histoire même si beaucoup d’entre vous connaissent déjà le déroulement de cette histoire tragique.
La bête du Gévaudan se passe dans les années 1764 à 1767 dans le nord de l’ancien pays de Gévaudan qui correspond actuellement au département de la Lozière en France.
Cette ampleur a tellement causé de fait divers que l’on a suscité la mobilisation des troupes royales, car ayant toutes sortes de rumeurs sur la nature de cette créature qui s’attaque à la population oblige le roi d’intervenir et d’agir.
Mais commençons d’abord par le début de cette histoire.
Tout commence le 30 juin 1764 ou une femme du village de Langogne surveillant son troupeau se fait subitement attaquer sauvagement.
Au début les villageois pensèrent que cet acte fut commis par un humain malveillant, mais ensuite lorsque plusieurs massacres suivirent dans les jours suivants, ils pensèrent immédiatement qu’ils s’agissaient alors à une bête féroce.
Les villageois pensèrent que cette bête n’est autre qu’un loup énorme et agile.
C’est ainsi que le Roi Louis XV envoie le capitaine Duhamel et la troupe des Dragons ou des battues seront organisées avec les hardis paysans des villages environnants.
Ils finissent par tuer un loup de grande taille, mais la bête du Gévaudan continue ses ravages sur les habitants.
Malgré les régiments militaires et les hardis paysans pour chasser cette créature, le mythe de la bête du Gévaudan laisse place à quelque chose de plus surnaturel.
Donnant ainsi des récits faisant état d’un animal de grande taille et énorme avec un poil rougeâtre, d’une raie noire sur le dos, des dents immense et d’une longue langue de plus de 35 cm, doté d’une grande intelligence et d’une agilité impressionnante.
Certains vont même imaginer que c’est un loup or du commun, d’un animal exotique, d’un loup-garou, d’un châtiment divin ou cette créature fut dresser pour massacrer les humains, voire même que c’est le diable qui se déguise en créature féroce pour récolter les âmes.
Mais les méfaits de la créature continue en janvier 1765 à nuire la population en s’attaquant à une jeune fille, mais un jeune paysan de 12 ans réussit à faire fuir la bête grâce à son courage.
Le Roi Louis XV récompense la bravoure de ce jeune paysan et décide de renvoyer encore une fois Duhamel avec cette fois une troupe de 20 000 hommes pour chasser une bonne fois pour toute cette créature.
C’est ainsi que la bête du Gévaudan fut piégée par les hardis paysans, sauf que malgré les balles reçues la bête réussit à s’enfuir dans un grognement de douleur et de terreur.
C’est à vous maintenant de faire votre opinion sur cette histoire.
FIN DE LA PREMIERE PARTIE
Cordialement votre admin.
Spirituellement votre.


Dernière édition par Admin le Jeu 26 Oct - 14:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://aucoeurancestral.forumactif.be
Admin
Admin
avatar

Messages : 199
Date d'inscription : 02/09/2016
Age : 52
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Paranormal 14 - La bête du Gévaudan   Jeu 26 Oct - 14:31

Chers lecteurs, chères lectrices ;

Bonjour et merci de votre fidélité que vous me témoigner.

Aujourd’hui, je vais vous parlez du paranormal.

Le thème que j’ai choisi est la deuxième partie sur la bête du Gévaudan.

La bête du Gévaudan dont je rappelle est une créature féroce et énorme, tue plus d’une centaine de personnes, continue à semer la terreur dans la région, malgré les efforts du capitaine Duhamel et de ces troupes envoyer par le Roi Louis XV à faire des ravages.

C’est ainsi qu’un jour un dénommé Denneval chasseur de loup assure au Roi qu’il mettra fin à la croisade de la bête du Gévaudan.

Seulement voilà, suite aux querelles avec Duhamel, le Roi Louis XV envoie son porte arquebuse Antoine de Bauterne en juin 1765 pour congédier Denneval et prendre sa place pour pister la créature ou il pensera avoir tuer la bête avec deux balles le 21 septembre 1765 qui met fin à la furie de la bête sur les villageois.

Seulement en 1766 la bête du Gévaudan reprend du service et elle se remet à tuer sauvagement laissant ainsi des dizaines de cadavres décapités et déchiquetés.

En juin 1767 le marquis d’Apches décide d’organiser une battue pour mettre fin à cette créature.

Et c’est ainsi qu’un certain contingent nommé Jean Chastel très estimé se retrouve seul devant la bête le 19 juin 1767, il prend son arme et fait feu en la tuant avec une balle laissant la créature affaiblit sur le sol, il décide alors de lâcher les chiens sur elle pour achever le travaille.

Par la suite il rapporte cette créature au château de Besques où l’on peut confirmer qu’il ne s’agissait pas d’un loup, mais bien d’une créature étrange.

La bête du Gévaudan fut alors amener à Versailles, mais suite à la conservation de la dépouille et aux chaleurs cette créature ne fut pas prise au sérieux.

On décide ainsi de l’enterrer et de renvoyer Chastel à Gévaudan ou les villageois moins ingrat que Versailles l’accueille comme un héro, car après son exploit on entendit plus parler de la bête du Gévaudan.

Dans les récits et les témoignages de ceux qui ont aperçu cette créature morte ou vivante disent toutes qu’elle ressemblaient plutôt à une sorte de canidé.

Seulement des problèmes subsistent d’après les chercheurs du musée d’histoire naturelle de Paris qui ont ainsi effectuée des recherches d’après les croquis retrouvés de l’époque.

Ainsi diverses théories affluent montrant qu’un renard est trop petit et qu’une hyène arpentant le sud de la France à cette époque n’aurait pu s’acclimater.

Qu’un loup même impressionnant ne s’attaque généralement pas à l’homme, car ils ont peur et cherche toujours à s’enfuir, mais surtout qu’un loup chasse le plus souvent la nuit et non pendant la journée.

On a même donnée des théories sur un hybride avec un croissement entre un loup et un chien, sauf qu’ici un canidé ne peut décapiter un être d’un seul coup même avec des crocs acérés de manière si régulière.

C’est pourquoi aujourd’hui de nombreuse théorie ont émergé au fil du temps sans conter bien sûr les mythes, les légendes et autres histoires rocambolesques sur le surnaturelle.

Aujourd’hui encore une réponse reste dans l’esprit.

Est-ce que Chastel a organisé cela pour la gloire et comment la bête du Gévaudan c’est retrouvé dans cette région. 

C’est à vous maintenant de faire votre opinion sur cette histoire.

FIN DE LA DEUXIEME PARTIE

Cordialement votre admin.
Spirituellement votre.
Revenir en haut Aller en bas
http://aucoeurancestral.forumactif.be
 
Paranormal 14 - La bête du Gévaudan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la bète du gévaudan
» films d'horreur, d'épouvante, de paranormal
» La bête du gévaudan
» hergé et le paranormal
» ma vie paranormal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au Coeur Ancestral :: Le grimoire des dossiers :: Paranormal-
Sauter vers: